défiscaliser sans louer
Défiscalisation

Défiscaliser sans louer

Par

De nos jours, tout le monde rêve de devenir propriétaire d’un logement. Il faut donc investir une certaine somme d’argent pour pouvoir le faire. Chose qui n’est pas accessible à tous. Les salariés en début de carrière, les étudiants ou ceux qui ne touchent que le smig par exemple, préfèrent louer. Cependant, la location n’est pas toujours rentable car les propriétaires aimeraient bien payer moins d’impôts en évitant de louer leur bien. Nous tenterons dans ce modeste article, de trouver un bon moyen de défiscaliser votre logement sans avoir à le louer.

 

Défiscaliser sans louer :

L’investissement immobilier est la location des logements. En effet, un bien à destinée locative est plus rentable. Après l’achat d’un domicile, l’investisseur le met directement à louer. Il bénéficie ainsi, de déductions fiscales qui lui permettent de rembourser son emprunt. C’est la meilleure solution pour constituer des revenus supplémentaires.

 

La défiscalisation avec la loi Pinel :

L’investisseur s’engage après l’achat de son bien à le louer à de nouvelles personnes pour une durée déterminée. Ce qui allégera ses factures d’impôts fiscales.

 

7 astuces qui vous permettront de réduire vos impôts :

  1. Investissez avec la loi Pinel : Achetez un bien et faites-le louer

 

  1. Investissez avec l’usufruit locatif : L’usufruit est praticable pendant 15 ans à une personne qui s’occupera de vous louer votre location, s’entretiendra et encaisse les loyers au passage. Vers la fin de la période de location, vous reprendrez votre bien et en ferez ce que bon vous semble.
  2. Investissez dans un monument qui a une histoire : vous aurez un fort bénéfice. Pour cela, il faudrait acheter un bien classé Monument historique. Faîtes des travaux. Une fois la rénovation faite, mettez le bien immobilier en location en tant que résidence principale. Par conséquent, vous profiterez d’un gros avantage fiscal.
  3. Profiter de déficit foncier : nous vous conseillons d’acheter un logement ancien. Réalisez des travaux et mettez le en location. Déclarez-le sous forme de déficit foncier en intégrant la somme de travaux exercés.
  4. Investir dans une résidence neuve : l’avantage de cet investissement est que vous pourriez déduire (la somme d’emprunt et vous amortissez le prix du logement). Déduction, vos revenus locatifs redeviendront à zéro sur le plan du fisc.
  5. La loi Malraux : concerne les investissements réalisés dans l’ancien. Il permet de réduire l’impôt des contribuables fiscalisés.

Conseils à suivre concernant votre investissement :

  • Ne jamais vous précipiter lors de vos emprunts.
  • Vérifiez le marché de vente : afin d’acheter un bien, vous devez jeter un oeil sur le marché, l’offre doit être inférieure à la demande.
  • Ne mettez pas toutes vos économies sur un seul investissement. Diversifiez vos projets.
  • Vérifiez si les loyers loués de votre investissement correspondent à la réalité du marché réel.

D'autres articles intéressants...

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.