investissement immobilier paris
Investissement

L’investissement immobilier sur Paris

Par

Paris est une des régions qui a vu son marché de l’immobilier reprendre toute son importance, malgré une année 2015 en demi-teinte c’est un véritable rebond des investissements dans la région à la fin de l’année 2016. C’est la région incontournable pour investir dans l’immobilier qui rapporte.

Des investisseurs étrangers qui s’arrachent le cœur de paris

Les investisseurs sont aujourd’hui de plus en plus conscient et exigeants quant aux bien qu’ils comptent acheter, chacun ses critères pour trouver le bien qui fera tout la différence. C’est d‘ailleurs le cas pour les acheteurs étrangers qui pour la plupart optent pour des logements comme résidences secondaires, ce qui favorise à faire monter les prix et met en difficulté les acheteurs français qui cherchent quant à eux des résidences principales pratiques proches de leurs lieux de travail.

Investir dans l’Est parisien pour des biens abordables

A la recherche de bien plus abordables toujours dans la région parisienne, il est conseillé d’aller sur des arrondissements plus excentrés. Si le XVIe s’affiche autour des 8 700 €/m², c’est l’un des trois arrondissements (avec le IIe et le Xe ) à avoir vu ses prix baisser durant l’année écoulée (- 1,1 %, selon les notaires). Mais le secteur qui se classe comme le plus raisonnable revient aux arrondissements de l’Est, malgré quelques hausses ressenties, il reste possible de dénicher des biens autour des 8 000 €/m².

Une disparité des prix sur Paris

Alors que le mètre carré atteint 14 460 euros à Saint-Germain-des-Prés, dans le VIe arrondissement, il ne s’élève qu’à 6 140 euros à Pont-de-Flandres, dans le XIXe.

Les quartiers dont les prix sont les plus élevés enregistrent également les plus fortes amplitudes. Sept arrondissements ont ainsi vu, au cours du premier semestre 2016, leur prix médian franchir la barre des 10 000 €/m² (Ier , IIIe , IVe , Ve , VIe , VIIe et VIIIe ).

Selon les notaires, le prix médian parisien a ainsi augmenté de 1,1 % entre le premier et le deuxième trimestre 2016, dépassant le seuil de 8 000 €/m2 (+ 2,6 % en un an).

D'autres articles intéressants...

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.